Jacques Darriulat

 

AUTEURS

 

 

Accueil

Introduction à la philosophie esthétique


    Mise en ligne : 1-7-2014

 

 

 

ARISTOTE

AUGUSTIN

BALZAC

BAUDELAIRE

CHATEAUBRIAND

DANTE

1- Vita Nuova

2- La poétique de la langue

3- Le Pape et l'Empereur

4- L'Enfer

5- Le Purgatoire

6- Le Paradis

DESCARTES

DIDEROT

DUBOS

DOSTOIEVSKI

HANSLICK

HEGEL

HEIDEGGER

HOMERE

KANT

KIERKEGAARD

MICHEL-ANGE

MONTAIGNE

NIETZSCHE

PASCAL

PLATON

PLOTIN

PROUST

ROUSSEAU

SCHLOEZER

SCHOPENHAUER

SPINOZA

VALERY

WINCKELMANN

 

 

 

 

 


DANTE, POETE ET PHILOSOPHE

 

            On lira dans ce dossier, sous le titre général « Dante, poète et philosophe », six études qui recouvrent approximativement le champ entier de l'œuvre. On peut considérer ces textes comme une initiation au grand poète, plutôt mal connu en France, mais que certains n'hésitent pas à considérer comme le plus grand philosophe du moyen âge.
            Pour lire ces six études, qui se succèdent méthodiquement, il suffit de cliquer sur les titres correspondants dans la marge de gauche.
            Voici quelques conseils pour orienter une première lecture, non seulement concernant l'œuvre elle-même, mais aussi les travaux critiques, choisis dans une immense bibliographie dans laquelle les titres en anglais et en italien sont largement dominant :

Editions de Dante :

Dante, Œuvres complètes, traduction et commentaires par André Pézard, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965 (une somme, avec de très précieuses notes ; mais le parti pris du traducteur – pasticher l’ancien français du quatorzième siècle – peut dérouter).
Dante, Œuvres complètes, traduction nouvelle sous la direction de Christian Bec, « la Pochothèque », Le Livre de Poche, 1996 (la meilleure édition aujourd’hui des œuvres complètes ; notes plutôt insuffisantes).
Dante, La Divine Comédie, traduction de Jacqueline Risset, Flammarion, « GF »,1985 (« L’Enfer »), 1988 (« Le Purgatoire »), 1990 (« Le Paradis »), tous trois repris en un coffret en Garnier-Flammarion en 1992 (édition bilingue ; une traduction étrangement littérale, mais de grande qualité poétique. Les notes, en fin de texte, sont éclairantes, mais beaucoup moins savantes et développées que dans l’édition de Pézard).
Dante, Vita Nova, traduction de Louis-Paul Guigues, Gallimard, « Poésies », 1974.

            Un site très intéressant, complété d’un précieux index, donne accès à tous les textes de Dante en langue originale : http://www.danteonline.it/english/home_ita.asp

            Deux chroniques contemporaines fournissent de précieux renseignements sur l’esprit de l’époque, les conflits politiques et les tensions religieuses :
 
            La Chronique de Dino Compagni (Cronica delle cose occorenti nei tempi suoi, 1310), qui recouvre exactement la période pendant laquelle Dante a vécu. En ligne : http://it.wikisource.org/wiki/Cronica_delle_cose_occorrenti_ne%27_tempi_suoi
 
            La Chronique de Giovanni Villani porte également sur la même période (Nuova Cronica, 1348). En ligne :
http://it.wikisource.org/wiki/Nuova_Cronica

***

Travaux critiques :
 
Auerbach, Erich, Ecrits sur Dante, Paris, Macula, « Argo », 1998 (recueil d'études).
Auerbach, Erich, « Farinata et Cavalcante », dans Mimésis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, trad. C. Heim, Gallimard, 1968 [1946], p. 183-212 (sur l'art indissociablement allégorique et réaliste du grand poème de Dante).  
Barolini, Teodolinda, « Dante and Francesca da Rimini: Realpolitik, Romance, Gender », Speculum, vol. 75, n° 1 (Jan., 2000), pp. 1-28.
Barolini, Teodolinda, « Dante and Cavalcanti (On Making Distinctions in Matters of Love): Inferno v in Its Lyric Context », Dante Studies, n° 116 (1998), pp. 31-63.
Barolini, Teodolinda, « Dante and the lyric past »,  The Cambridge Companion to Dante, sous la direction de Rachel Jacoff, seconde édition, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 14-33.
Bartuschat, Johannes, Les « Vies » de Dante, Pétrarque et Boccace en Italie (XIV-XV siècles). Contribution à l’histoire du genre biographique, Ravenne, 2007.
Baschera, Marco, « Dante, le trouveur de sa langue maternelle », Rue Descartes, n° 26, Ce que les philosophes disent de leur langue, décembre 1999, pp. 17-32.
Borges, Jorge Luis, Neuf essais sur Dante, préface d’Hector Bianciotti, Gallimard, « Arcades », 1987.
Boswell, John E., « Dante and the Sodomites », Dante Studies, n° 112 (1994), pp. 63-76.
Breton, André, L’Amour fou, « Folio », Gallimard, 1976 [1937].
Burns, James Henderson, Histoire de la pensée politique médiévale, trad. J. Ménard, Presses Universitaires de France, 1993 [1988] (un manuel d’une très grande richesse ; concernant Dante, lire la cinquième partie, « Développement (1150-1450) », p. 321-614).
Cantarino, Vicente, « Dante and Islam : History and Analysis of a Controversy (1965) », Dante Studies, n° 125, Dante and Islam (2007), pp. 37-55.
Cassell, Anthony, « “Luna est Ecclesia” : Dante and the “Two Great Lights” », Dante Studies, n° 119 (2001), pp. 1-26 (savant et éclairant).
Cavalcanti, Guido, Rimes, prés., trad. et notes de Ch. Bec, Imprimerie Nationale, 1993.
Chastel, André, « Giotto coetano di Dante », Mélanges L. H. Heydenreich, 1963, p. 37-44 ; Fables, Formes, Figures, Flammarion, « Idées et Recherches », 1978, p. 377-386.
Counson, A., « Dante en France », Romanische Forschungen, 21. Bd., 1908, pp. 1-275.
Counson, Albert, « Dante et les Romantiques français », Revue d'Histoire littéraire de la France, 12e Année, n° 3 (1905), pp. 361-408.
Davis, Charles Till, « Dante and the empire », The Cambridge Companion to Dante, sous la direction de Rachel Jacoff, seconde édition, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 257-269.
Davis, Charles T., « An Early Florentine Political Theorist : Fra Remigio de' Girolami », Proceedings of the American Philosophical Society, vol. 104, n° 6 (Dec. 15, 1960), pp. 662-676.
Davis, Charles T., « Dante’s Vision of History », Dante Studies, n° 118 (2000), pp. 243-259.
Davis, Charles T., « Dante's Vision of History », Dante Studies, n° 93 (1975), pp. 143-160.
De Vito, Anthony J., « Dante's Attitude toward the Italian Cities in "The Divine Comedy" », Studies in Philology, vol. 48, n° 1 (Jan., 1951), pp. 1-14.
Dragonetti, Roger, Dante : la langue et le poème, Belin, 2006 (recueil d’études).
Dragonetti, Roger, Dante, pèlerin de la Sainte Face, Romanica Gandensia XI, Gand, 1968
Dragonetti, Roger et Bahti, Timothy, « The Double Play of Arnaut Daniel’s Sestina and Dante’s Divina Commedia », Yale French Studies, n° 55/56, Literature and Psychoanalysis. The Question of Reading: Otherwise,1977, pp. 227-252.
Eliott, T. S. Dante, trad. de l’anglais par Bernard Hoepffner, Climats, Paris, 1991.
Galilée, Leçons sur l’Enfer de Dante, postface de Jean-Marc Lévy-Leblond, Fayard, 2008.
Gandillac, Maurice de, Dante, ou la passion de la catholicité, Tequi, Paris, 1991.
Gandillac, Maurice de, Dante, « Philosophes de tous les temps », Seghers, 1968.
Gilson, Etienne, Dante et la philosophie, Paris, Vrin, 1939 [1972, 1986, 2005] (un texte important, clair et précis, qui pose les fondements d’une lecture rigoureuse de Dante).
Gilson, Etienne, Dante et Béatrice ; Etudes dantesques, Paris, Vrin, 1974 (recueil d’articles).
Gourmont, Rémy de, Dante, Béatrice et la poésie amoureuse : essai sur l’idéal féminin en Italie à la fin du XIIIe siècle, Mercure de France, 1908 (Béatrice n’a jamais existé, et n’est qu’une fiction poétique).
Guimbard, Catherine, Une lecture de Dante, Presses de l’Université de la Sorbonne, 2004.
Harrison, Robert Pogue, « Approaching the Vita Nuova », in The Cambridge Companion to Dante, deuxième édition, sous la direction de Rachel Jacob, Presses universitaires de Cambridge, 2007, chapitre 3, p. 35-45 (une remarquable introduction à la lecture de la Vita Nuova).
Hawkins, Peter S., « Dante and the Bible », in The Cambridge Companion to Dante, deuxième édition, sous la direction de Rachel Jacoff, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 125-140.
Hollander, Robert, « "Vita Nuova": Dante's Perceptions of Beatrice », Dante Studies, with the Annual Report of the Dante Society, n° 92 (1974), pp. 1-18.
Hollander, Robert, « Dante "Theologus-Poeta" », Dante Studies, n° 94 (1976), pp. 91-136.
Hollander, Robert, « Dante Theologus-Poeta », Dante Studies, n° 118 (2000), pp. 261-302.
Imbach, Ruedi, Dante et les laïcs, Cerf, 1996 (Dante créateur d’une philosophie qui s’adresse aux laïcs, non aux clercs).
Jacoff, Rachel, « Introduction to Paradiso, Dante », The Cambridge Companion to Dante, sous la direction de Rachel Jacoff, seconde édition, Presses universitaires de Cambridge, 2007, chapitre 7, pp. 107-124.
Kantorowicz, Ernst, Les Deux corps du roi, chap. VIII : « La Royauté  centrée sur l’homme : Dante » ; in Kantorowicz, Œuvres, avec une postface par Alain Boureau, Gallimard, « Quarto », 2000, p. 962-990 (un essai très remarquable sur Dante et le sacre du poète).
Kirkpatrick, Robin, « Dante's Beatrice and the Politics of Singularity », Beatrice Dolce Memoria, 1290-1990: Essays on the Vita Nuova and the Beatrice-Dante Relationship, Texas Studies in Literature and Language, vol. 32, n° 1, printemps 1990, pp. 101-119.
Latini, Brunetto, Le Livre du Trésor, dans Jeux et Sapiences du Moyen Age, édition d’Albert Pauphilet, « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, 1951, p. 730-858 (le livre III, deuxième partie, p. 824-858, qui traite du gouvernement des cités, est à l’origine de la pensée politique de Dante).
Le Goff, Jacques, « Le triomphe poétique : la Divina Commedia », in La Naissance du purgatoire, Gallimard, 1981, p. 449-479.
Levi, Primo, Si c’est un homme, Press Pocket, 1988, chapitre 11 : « Le chant d’Ulysse ».
Madaule, Jacques, Dante ou la passion de l’immortalité, Plon, 1965.
Mandelstam, Ossip E., Entretien sur Dante, traduit du russe par Louis Martinez, éd. L’Age d’Homme, Lausanne, 1977 (n’apporte pas grand-chose sur Dante lui-même).
Marietti, Marina, Dante, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 1995.
Mazzaro, Jerome, « The Vernal Paradox: Dante's Matelda », Dante Studies, n° 110 (1992), pp. 107-120 (un article stimulant et éclairant).
Mazzeo, Joseph Anthony, « Dante and the Pauline Modes of Vision », The Harvard Theological Review, vol. 50, n° 4 (Oct., 1957), pp. 275-306.
Méautis, Georges, Dante : l’antépurgatoire, essai d’une interprétation, Albin Michel, 1963.
Najemy, John M., « Dante and Florence », The Cambridge Companion to Dante, seconde édition, sous la direction de Rachel Jacoff, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 236-256.
Nardi, Bruno, Dal "Convivio" alla "Commedia". Sei saggi danteschi, Istituto storico per il medio evo, Roma, 1960 (un classique des études sur Dante).
Nardi, Bruno, « Sviluppo dell'arte e del pensiero di Dante », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, t. 14, n° 1, Mélanges Augustin Renaudet, 1952, pp. 29-47 (une évocation de l’évolution générale de la pensée de Dante).
Ottaviani, Didier, La Philosophie de la lumière chez Dante : du Convivio à la Divine Comédie, « Etudes et essais sur la Renaissance », Honoré Champion, 2004.
Pépin, Jean, Dante et la tradition de l’allégorie, Paris, Vrin, 1970.
Pertile, Lino, « Introduction to Inferno », The Cambridge Companion to Dante, sous la direction de Rachel Jacoff, seconde édition, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 67-90.
Pézard, André, Dans le sillage de Dante, Paris, Société d’Etudes italiennes, 1975 (recueil d’articles publiés entre 1940 et 1975).
Pézard, André, Dante et la pluie de feu, Paris, 1950 (sur la relation, entre continuité et rupture, de Dante avec Brunetto Latini).
Pinchard, Bruno et Trottmann, Christian (sous la direction de), Pour Dante ; Dante et l’Apocalypse : lectures humanistes de Dante, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Tours, 2001, Paris, Honoré Champion, 2001.
Pinchard, Bruno, Le bûcher de Béatrice : essai sur Dante, Aubier, 1996 (Dante, poète de l'amour fou).
Pinchard, Bruno, « Sujet théologique, sujet initiatique : L'interprétation du joachimisme par Henri de Lubac et la figure de Dante », Les Études philosophiques, n° 2, Henri de Lubac et la philosophie (avril-juin 1995), pp. 247-267.
Renaudet, Augustin, Dante humaniste, Les Belles Lettres, « Les Classiques de l’humanisme », 1952.
Risset, Jacqueline, Dante écrivain, ou l’inteletto d’amore, Seuil, 1982.
Rougemont, Denis de, L’Amour et l’Occident, « 10/18 », Union Générale d’Editions, 1962.
Salvemini, Gaetano, « Florence in the Time of Dante », Speculum, vol. 11, n° 3, juillet 1936, pp. 317-326
Schnapp, Jeffrey T., « Introduction to Purgatorio », A Cambridge Companion to Dante, sous la direction de Rachel Jacoff, seconde édition, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 91-105.
Spitzer, Leo, « The "Ideal Typology" in Dante's 'De Vulgari Eloquentia' », Italica, vol. 32, n° 2 (Jun., 1955), pp. 75-94
Vernet, André, « Virgile au moyen âge », in Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 126e année, N. 4, 1982, p. 761-772.
Vettori, Alessandro, « Veronica : Dante’s Pilgrimage from Image to Vision », Dante Studies, n° 121 (2003), pp. 43-65.
Williams, A. N., « The Theology of Comedy », The Cambridge Companion on Dante, second edition, sous la direction de Rachel Jacoff, Presses universitaires de Cambridge, 2007, p. 201-217.
Wolfe, Arthur L., « Vergil as Dante Knew Him », The Classical Journal, vol. 26, n° 8, mai 1931, pp. 589-597.
Yates, Frances A., « Transformations of  Dante's Ugolino », Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, vol. 14, n° 1/2, 1951, pp. 92-117.

 

Pour lire la première de ces six études, « Vita Nuova », cliquer ICI